Dis papa, c’est quoi la chanson française ?

Pourquoi, quand on nous dit « chanson française », pense-t-on « ringard, facilité, médiocrité » ? Pourquoi préfère-t-on Ruiz à Jennifer ? Biolay à Boulay ? La réponse ne se trouve pas dans les volumes de « Que-sais-je », et pour cause : les décennies de massification musicale ont irrévocablement émoussé notre oreille. Le mélodies accrocheuses ont joué des coudes pour cohabiter avec les chansons à texte, et parfois, elle s’y sont mêlées. Alors, forcément, pas évident de trouver la chanson française dans la botte de foin.

La métaphore n’est pas là pour faire beau. Oui, on peut vraiment assimiler la variété à du foin. N’y voyez pas de rigidité poussée ni d’apartheid sévère, mais il faut l’avouer, la variété française, c’est surtout de la musique de base qui remplit les oreilles. Un gros tas de considérations ultradéveloppées par des chanteurs qui en font tout un foin. Le chapeau de tata yoyo, les cornichons de Nino Ferrer, la banana split de Lio… autant de sujets légers, et traités avec légèreté.

Si j’insiste sur la manière dont le sujet est traité, c’est qu’il arrive aussi aux artistes de la chanson française de s’attaquer aux sujets légers. Pour exemple, les glaces Vanille et Framboise de Bobby Lapointe. Sauf que Bobby, il y apporte une deuxième lecture. Il use et abuse des doubles sens que lui offre la langue française. Comme les sucettes à l’anis de Gainsbourg si vous voulez.

Vous l’aurez donc compris, la chanson française, c’est le délicieux glaçage maison ajouté au gâteau industriel, le diamant dans la poignée de zircon, les mots fins et justes d’un poète dans une dissert’ de français au brevet. Bref, et on s’en doute, c’est une infime part de la production musicale made in France.

Comment reconnaître la production « chanson française » ? Il n’y a pas de vrai consensus. La chanson française, c’est de la chanson en français ? FAUX, dirait l’autre. Dire que c’est de la chanson faite par des Français, c’est également faux. Daft Punk, Arno et Magalie Vaé (ils vont par ailleurs être très contents d’être associés dans la même phrase) vous affirmeront que non. Dire que les artistes « chanson française » sont forcément anti-showbiz, c’est faux aussi. Et enfin, dire que les chanteurs du siècle dernier c’est de la chanson française, ce serait aussi un peu oublier les nouveaux chanteurs à texte. Les Bénabar et les autres. Et puis quand on y pense, même chez nos vieux chanteurs, on trouve déjà de la bonne variétoche. Cloclo, Dalida, Julie Piétri, c’est pas non plus des Molières de la chanson.

Le plus dur, c’est aussi de s’y retrouver dans le glissement sémantique et artistique qui s’est opéré avec le temps. Avant, Johnny, Eddy Mitchell, ou encore Balavoine, c’était des artistes de variété. Ils allaient gentiment piquer des idées à leurs copains américains, et ils les ressortaient à leur sauce. Et puis, avec le temps et les daubes commerciales des années 1990, petit regard rétrospectif, et on se dit, « Ah quand même, ça vaut pas nos bons artistes d’avant« . On raccorde alors la chanson française à des icônes. Un peu comme Bardot en fait.

La seule chose sur laquelle les styles variété et chanson française sembleraient s’accorder en fait (et c’est seulement mon avis, à vous de donner le vôtre et d’essayer de démêler avec moi le quoi du qu’est-ce), c’est qu’ils font tout deux partie de la ‘chanson populaire’. Voilà, c’est sûrement le plus simple et ça évite bien des cas de conscience, un peu comme Gainsbourg, qui a commencé sacrément variétoche, pour se révéler maître de la chanson française !

Et pour ceux qui ne veulent continuer le débat, question subsidiaire : Balavoine, chanson française ou variété ?

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s