Agenda 15 mars 2012

Un agenda mi-figue mi-raisin pour mi-mars ! Rien de foncièrement mauvais, mais rien d’absolument transcendant. Des sorties musicales tout en nuance.

 On commence par la sortie la plus prometteuse pour les amateurs d’électro, avec le duo VCMG formé par Vince Clarke et Martin Gore. L’un, Clarke, est l’ancien claviériste de Depeche Mode parti de son côté en 1981, l’autre, Gore, est la tête pensante du groupe et guitariste. Après des premiers EPs que Romain vous avait déjà présentés, voici enfin l’album complet, sorti lundi dernier.

Intitulé Ssss, il n’y a pourtant aucune raison de persifler ici : l’album tient ses promesses. Les deux pointures de la musique se risquent pourtant à choquer les oreilles de leurs fans en s’aventurant dans des contrées encore inexplorées pour eux : la techno et la dance minimaliste.

Le tout envoie du rave !


C’était Single Blip, 2e single de Ssss, l’album de VCMG sorti lundi 12 mars.

Martin Gore ne reniera certainement pas les sonorités darkwave de Tristesse Contemporaine, un trio cosmopolite (une japonaise, un suédois, un anglais) parisien, fan du cinéma de la Nouvelle Vague et de littérature française, et dont la claviériste tient une boutique vintage dans le Marais. Le cliché du branché quoi. Ce groupe cite le Velvet Underground, le shoegaze, le krautrock et le noise parmi ses influences, et on pourrait presque rajouter David Lynch, le cinéaste comme le musicien.

Tristesse Contemporaine avait déjà fait parler d’eux avec 51 Ways To Leave Your Lover en 2009, ils reviennent enfin avec un album complet depuis lundi dernier, sobrement éponyme. Le tube du moment, du coup, c’est I Didn’t Know, sombre et hypnotisant.


Tristesse Contemporaine traine son spleen dans les bacs depuis lundi aussi avec son album éponyme.

Gros changement de registre avec la sortie du dernier Soulfly, le groupe brésilien de néo-trash-metal. Enslaved, sorti lundi dernier également, déçoit par son avant-goût.

Premièrement, la pochette est laide, qu’on se le dise. Les premières avaient de la gueule et retranscrivaient l’aspect tribalo-mystique du groupe, mais au fil des années, à mesure que les albums deviennent moyens, les pochettes se dégradent également.

World Scum, le premier single, n’est pas mauvais en soi, il remplit son contrat « métal » avec une instru bien brutale et une grosse voix, mais on a connu Max Cavalera bien plus inspiré.


Enslaved est sorti chez Roadrunner lundi dernier.

Des filles et un synthé, on connait la recette (Austra, Au Revoir Simone, Bat For Lashes, Florence + The Machine, Yelle, CocoRosie …), et ça « buzz » encore plus quand elles sont scandinaves (Royksopp, Lykke Li, Fever Ray …). L’électro nordique est décidemment bien à la mode. Une mode qui pourrait en lasser certains, peut-être, comme moi finalement. Je n’ai absolument rien contre Giana Factory, les trois nouveaux Visages venus du froid, et leur musique n’a rien de mauvaise.

Seulement voilà, la new new wave of new wave qu’on appelle aujourd’hui « electro pop » tourne en rond, et j’ai bien l’impression que c’est la synthpop des années 2010 : une machine à tubes qui propulse des titres au sommet des charts, mais dont on oubliera bien vite les auteurs.

Rainbow Girl, c’est donc le titre qui a « enflammé la blogosphère », comme on dit dans le jargon, annonçant leur premier album Save The Youth. Une electro pop un peu dark, une noir-pop comme elles l’affirment sur leur site Internet, Giana Factory se teintent de nuances grises, car oui, Fade To Grey, le tube des années 80 de Visage n’est pas bien loin.

A défaut de révolutionner la musique, Giana Factory sauve la jeunesse depuis hier avec Save The Youth.

Enfin pour ceux qui veulent du live, n’oubliez pas que les folkeux de Syd Matters seront en concert au Grand Mix le 17 mars pour 17€, et pour ceux qui ont besoin de bouger partout, les platines en feu des Birdy Nam Nam le 20 mars à l’Aéronef devraient vous satisfaire, mais il va falloir y mettre le prix puisque le billet coûte 31€.

Publicités
Tagué , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s