Agenda 2 février 2012

Cette semaine, les charts n’ont pas peur ! Quatre mots pour attiser votre curiosité : Raffinement, tension, défaut et paralysie. C’est ici !

Dans la catégorie électro dubstep futuriste et 100% made in France, c’est 123Mrk qui a débarqué sur le devant de la scène en fin de semaine dernière avec son deuxième EP, Refined Madness. Et il porte bien son nom, puisqu’en effet, le rendu est doucement saugrenu, savamment raffiné. En déconstruisant le rythme pour mieux le reconstruire, le marseillais nous offre un patchwork musical tout en finesse et progression. Je vous propose tout de suite un extrait de Untroubled.

Because Music signe Django Django et de cette collaboration naît le premier album du quatuor écossais. Intitulé tout simplement Django Django, l’opus s’amuse à surfer sur la pop en y intégrant électro, surf rock ou encore hip-hop pour une expérience musicale rafraîchissante au pays des beefeaters. Voici Default, sorti ce lundi, et je vous avoue que moi, je n’en vois aucun, de défaut.

Mardi prochain, le 7 février donc, le groupe sud-africain revient dans les bacs avec leur second album Ten$ion. Toujours surprenant et dénonciateur, le son de Die Antwoord a de quoi satisfaire les fans de la première heure et en rameuter de nouveaux. Entre techno et rap à l’hélium, entre anglais, afrikaans et khosa, le Zef du duo continue de prôner le mélange des cultures et des styles. Et pour plus de consistance, les membres décident même de revenir aux sources, en composant au Cap, sur leur propre label, Zef Recordz. Je vous laisse avec un extrait de I Fink U Freeky, un titre tout aussi contradictoire et cohérent que le groupe lui-même.

 Le même jour, ce sont les géorgiens de Of Montreal qui feront à nouveau des leurs avec Paralytic Stalks. 11ème album de Kevin Barnes et ses acolytes – oiseaux carnivores et multicolores à en croire la pochette –, c’est une musique toujours aussi psychédélique, légère, joyeuse, torturée et lancinante à la fois que l’on nous propose. Parfois Scissors Sisters, parfois Donovan, Polyvinyl (label sur lequel est signé Of Montreal) y voit surtout des compositions intriquées entre « classique moderne, néo-prog, pseudo-country et pop 60s« . De quoi plaire à beaucoup, mais attention, sans jamais tomber dans la facilité mainstream. C’est parti pour Dour Percentage.

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s