Agenda 1er décembre

On commence avec une séance de rattrapage. Remonter le temps pour vivre à coeur ouvert. Car, tant qu’il n’y aura pas que des Christophe, des tortues et des autruches, ici, on en parlera !

Déjà auteur d’un bon paquet d’EP, Fulgeance parle enfin de lui avec un premier long format, To All of You, sorti le 18 novembre.

Entre hip-hop déstructuré et electro funky, le Français défend sa propre musique. Il s’inspire quand même de tauliers comme Prefuse 73, et se rapproche de mecs comme Hudson Mohawke.

Fulgeance, c’est Pierre, un jeune pirate hyperactif ayant fait ses classes à Caen. Le « plus normand de nos beatmakers » mixe des morceaux de techno et d’afro-beat pour un rendu mélodique et futuriste. Montefalco Mato compresse et déchire la chorale folklorique pendant que London Falling résume trente ans de rave party anglaise. Hier et aujourd’hui.


Le groupe Korn a décidé de se transformer en éponge et de suivre un courant qui explose, le dubstep. Après quelques frayeurs, notamment à propos de l’alchimie entre la guitare du membre historique James « Munky » Jaffer et les machines de Skrillex, DJ partenaire pour l’occasion et ancien chanteur du groupe d’émocore From First to Last, Get Up nous rassure un peu.

Est-ce le temps d’un tournant ou d’une impasse dans la carrière de Jonathan Davis et ses nouveaux métalleux ? A vous d’en juger dès lundi !


Après avoir fait risette à l’annonce de son nouvel album, le duo américain The Black Keys, passé maître du néo-blues rock, continue sa route, va plus loin que le Far West pour enfin trouver (peut-être) l’amour, la gloire et la beauté.

El Camino sort lundi prochain. Et les Black Keys seront au Zénith de Lille le 24 janvier 2012. Laissez parler le Lonely Boy qui est en vous !


Wu Lyf. Derrière ce nom à coucher dehors, il y a une sacrée bande de jeunes pleins d’avenir. Il paraît même que leur cause est noble… Les musiciens qui composent Wu Lyf appartiennent à un groupuscule mondial tout ce qui a de plus pacifiste et humaniste. Ils n’ont pour seuls ennemis que la vieillesse et l’ignorance.

Ces artistes sans frontières viendront brûler leur guitare et écorcher leur voix au Grand Mix, à Tourcoing, le 5 décembre.

Prenez rendez-vous avec ce nouveau son d’église et de prophétisme rebelle et optimiste. We bros !

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s