Kid Creole, et la musique s’envole!

Maracas et ambiance festive sont au rendez-vous avec Kid Creole & the Coconuts! Véritable électron des années 80′, il ne fera qu’une bouchée du monde multi-racial et culturel en expansion.

Fils d’une Franco-canadienne et d’un père dominicain, August Darnell grandit dans les bas-fonds du Bronx, à New York. En 1980, il crée son personnage de Kid Creole en hommage au film King Creole, avec Elvis dans le rôle titre. Figure inattendue donc, il est l’incarnation du mâle en rut. Pour le meilleur et pour le pire.

Nostalgique des films noirs de l’après-guerre, il est une espèce de « tropical gangster » qui fait graviter autour de lui The Coconuts, trois créatures sublimes aux cheveux blonds.

Mais il reste foncièrement comique. Un clown latino au costume bien trop large pour lui, à l’instar de Jim Carrey dans The Mask. Imaginez ses jolies bretelles, son complet et son chapeau à larges bords jaune canari. Il s’agit en fait d’un costume zazou, typique des années 40′.

Son phrasé est remuant, infernal et résonnant comme un Carnaval de Rio. Mais, dans les paroles comme dans les actes, tout sonne bien rap finalement.

Figure emblématique, et unique pourrait-on dire, des années 80′, Darnell parcourt la décennie, traînant derrière lui une volée de morceaux aux mélodies tropicales lourdingues, mais avec un sens du rythme qui remet les pendules à l’heure. La fantaisie, l’insouciance et la coolitude sont de rigueur.

Sur scène, lui et ses belles dames sont accompagnés d’un « big band », la version jazzy de l’orchestre symphonique. On y retrouve tout ce que l’homme est capable de faire avec du cuivre : saxophones, trompettes et trombones, mais aussi un piano ou une batterie pour la section rythmique. Tout cela forme un joli monde.

A mi-chemin de James Brown et de Boney M, cette belle équipe distille une mixture latino-disco qui fait écho, ou plutôt donne des couleurs complémentaires aux sonorités ska que proposent, dans ces mêmes années, Madness ou The Specials.

Avec Kid Creole, c’est finalement tout le volet festif de la musique des Caraïbes qui est mis en bouteille. 

Publicités
Tagué , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s