Welcome to the Jangle

Rickenbacker 360/12A la découverte d’un genre, celui de la Jangle Pop, enfanté par The Beatles et The Byrds dans les 60’s, et descendant direct de la Power Pop né dans pleine décennie 80’s.

Les premières bases de la jangle pop, bien qu’elle ne soit pas encore née, sont posées dans les années 1960 par les Beatles et surtout The Byrds, groupe pionnier du« folk rock », sorte de mélange hybride des Beatles et de Bob Dylan. Les deux groupes créent un son de guitare particulier, grâce à la Rickenbacker à 12 cordes, popularisée par George Harrisson sur les albums A Hard Day’s Night et Help! et amené au sommet par Roger McGuinn des Byrds dont tout le monde se rappelle le Mr. Tambourine Man, reprise de Bob Dylan. Et ce son, il jangles, c’est-à-dire, il tinte, il sonne. (to jingle jangle, en anglais, c’est faire tinter, une cloche, ou bien comme un trousseau de clefs).

Dans les années 70’s, quant à elle, né la Power Pop : les mélodies pop se mêlent à l’esprit rock (surtout grunge et psyché), variant entre une énergie folle (power) et des mélodies catchy (pop). La power pop, c’est également un état d’esprit : un côté frais et léger, un style enjoué et surtout, on ne se prend pas au sérieux. Aujourd’hui, Weezer en est un des meilleurs, et surtout plus connu représentant.

Hé bien la jangle pop, pour revenir à nos moutons, doit beaucoup à la power pop. Tellement, qu’il est parfois difficile de les différencier toutes deux. Mais la jangle pop intègre, elle, plus d’influences folk, et doit également énormément à l’esprit punk, et surtout post-punk des 80’s, décennie dans laquelle elle est née. La jangle pop joint à tout cela le son jangly de la guitare des Byrds, et le tour est joué !

 Mais attention ! La jangle pop est pop, mais pas commercial. Elle doit avant tout son succès aux « college radios », animées par les campus étudiants, qui diffusaient principalement des groupes plus undergrounds. C’est par ce biais que R.E.M., un des groupes de jangle pop les plus mondialement connus de nos jours, s’est popularisé. Dès 1983 et leur premier album Murmur, R.E.M. est devenu le chouchou des radios américaines, et un des premiers groupes également de « college rock », l’ancien nom du rock alternatif. (/!\ le college rock  n’est pas du rock de collégien, mais du rock diffusé par les radios des colleges, les facultés américaines.)

Parmi les groupes de jangle pop les plus connus, pour conclure, nous pouvons citer The Bangles, The Connells (’74, ’75 en est bien sûr leur titre le plus connu), Belle & Sebastian, Primal Scream, The Brian Jonestown Massacre, The Rembrandts (I’ll Be There For You, Friends, tout ça, ça vous dit quelque chose ? Oui, la musique du générique, c’était eux !), The Smiths, et donc bien sûr R.E.M., qui a depuis troqué son étiquette jangle pop pour celle de rock alternatif !

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s