Vitalic, le poney au sang chaud

Un son moite et étiré. Des compressions sonores. Des riffs ravagés. Des timbres masculins et féminins…

Après avoir dopé le rock à la techno, Vitalic donne un coup de fouet au disco avec son Flashmob en 2009.

L’entrée sur scène remonte à l’an 2000. Vitalic travaille sans ordinateur à l’époque, avec des synthés, des séquenceurs, très roots, façon années 80′.


 Il envoie une démo à F Com, label de Laurent Garnier, et à DJ Hell, en Allemagne.

Sa musique n’est pas quelque chose de purement violent. Elle est de la matière brute enrobée dans un écrin.

La puissance vient de ses « montées ». Et pour obtenir cette extase sonore qui touche aux tripes, il prend le temps. Vraiment le temps. Écoutez La Rock 01, et vous comprendrez.

Disons qu’il fait le pont entre une scène techno underground trop ardue, violente, cassante, et l’instinct grégaire du rock qui pue la bière… Sans oublier la transpiration moite et charnelle du disco.

Son deuxième album, Flashmob, repeint en version multicolore le rouleau compresseur sonique.

La rythmique peut paraître surannée, avec une espèce de batterie obsolète, des cymbales, des claps… Tout est faux. Tout est produit au synthétiseur. Et c’est ce qui le rapproche de la veine « revival-italo-disco-solaire » (ouf!).

Loin de David Guetta, Scissor Sisters ou Calvin Harris, Vitalic colorie donc sa techno dark de nappes de synthés qui claquent. Flashmob, c’est comme envoyer Cerrone composer un hymne pour un défilé de blindés, faire danser Giorgio Moroder avec Jean-Michel Jarre, ou remixer Donna Summer au marteaupiqueur.

Ici, les anges passent. Là-haut, ils se tournent vers la boule à facettes et font un bras d’honneur à l’histoire de la musique. Vitalic est le premier d’entre eux.

Publicités
Tagué , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s