Grauzone, quatre suisses et un synthé.

Si vous ne connaissez pas Grauzone, ce n’est pas parce que vous avez de grosses lacunes musicales rassurez-vous. Mais parce que Grauzone a joui d’une carrière musicale fulgurante.

En 1980, le groupe suisse se forme. Pour se séparer en 1982. Quatuor dans l’air du temps, il décide d’emprunter les chemins de la NDW, la ‘Neue Deutsche Welle’. Comprendre la nouvelle vague allemande : une instrumentalisation très froide et une musique très robotique, le tout en langue allemande.

Sauf que Grauzone, ce n’est pas qu’un groupe qui suit la mode. C’est un groupe dans l’entre deux, comme son nom l’indique. Grauzone, zone grise, s’immisce entre les genres. Nous sort des sons punks, minimalistes, expérimentaux, rocks, sombres.

En deux ans de carrière, quatre singles, un album et dix concerts, les jeunes helvètes ont surtout crevé les écrans et les ondes radio avec LE titre auquel on les réduit toujours, Eisbär. Le synthé et la voix du chanteur reflètent la froideur de l’univers d’un ours polaire. Des paroles certes simplistes (« je voudrais être un ours polaire, comme ça je n’aurais plus à pleurer, tout serait enfin clair… Les ours polaires ne doivent jamais pleurer »), mais un rythme et une recherche musicale impressionnante.

Outre la thématique Pôle Nord évidente, autre surprise, l’interprète : Martin Eicher. Si son nom ne vous dit rien, celui de son frère – que l’on retrouve au synthé – peut-être plus : Stéphane. Stéphane Eicher. Celui-là même qui des années plus tard perçait en France avec Déjeuner en Paix et autres tubes.

Pour les fans de Grauzone, il est encore temps de se ruer dans les bacs,  le double CD ‘GRAUZONE 1980-1982 REMASTERED’ est sorti fin 2010. Avec 21 chansons remasterisées, dont trois jamais publiées, c’est toute la carrière du groupe que vous tiendrez entre les mains.

Publicités
Tagué , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s