Agenda 23 mars 2011

Parmi les Dropkick Murphy, Louis Bertignac, Yelle et autres Compacts Disc, voici la sélection MWB (comprendre Music Without Borders).

Deux sorties qui datent déjà un peu, mais représentatives – chacune dans leur univers- des mélanges musicaux qui s’opèrent actuellement, c’est The Do et leur dernier opus Both ways open jaws et True Live avec Found Lost, tous deux sortis le 7 mars 2011.
Si le duo des Do explore les styles piste par piste, passant des résonnances bohémiennes aux rythmes tribaux, l’album des australiens de True Live quant à lui mélange harmonieusement riffs jazzys au groove rappé. Alors que le morceau ‘Got to go, go to take me’ nous emmène un temps sur la côte Ouest, fort de son intro aussi blingbling qu’un Dr Dre, le phrasé bien senti de RHyNO assorti des violons et de la contrebasse de ‘Somewhere I can go’ nous feraient comparer le groupe aux fameux The Streets. Ils vous attendent d’ailleurs mardi 29 mars à l’Aéronef de Lille.

Ecoutez tout de suite Something to Be !

aaa

Vous retrouverez aussi bientôt :

Lucy Dixon et le professeur inlassable – One Too [dès le 26 mars 2011]
Duo que l’on n’attendait pas, les univers de l’anglaise Lucy Dixon et du DJ de Paname se baladent main dans la main pour former un album surprenant intitulé One Too. Sur le jazz électronique du Professeur, se pose la voix de suave et groove de l’artiste britannique. Un extrait tout de suite, avant de vous ruer dans les bacs.

 

Bibio – Mind Bokeh [dès le 29 mars 2011]
De son vrai nom Stephen Wilkinson, Bibio en avait étonné plus d’un à la sortie de son dernier album Ambivalence Avenue il y a deux ans. Ce fils de Boards of Canada récidive cette année pour le plus grand bonheur des amateurs d’électro-pop, et saura ravir j’en suis sûre, des oreilles peu habituées à ces sons mécaniques, entre groove et folk. Un avant-goût de ces mélodies qui risquent bien de nous faire danser tout l’été, c’est ici :

 

Explosions in the Sky – Take Care, Take Care, Take Care [dès le 25 avril 2011]

C’est avec les cowboys du Texas que se clôt l’agenda MWB. Le groupe donne une fois de plus des coups d’éperons dans la chair musicale, et invite à toucher les nues post-rock, portant ses mélodies sur un arc-en-ciel de guitares, supersosées, colorées, électrisantes. Avec leur petit dernier, 6ème de la lignée, le shoegaze s’invite une fois de plus chez les disquaires. En attendant, le teaser pour se frustrer.

 

Publicités
Tagué , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s