Agenda 16 mars 2011

Au menu aujourd’hui, trois albums et cinq concerts que Music Without Borders vous recommande !

On commence par les albums, tous les trois déjà présents dans les bacs, mais qu’on vous enjoint de vous procurer au plus vite !

Mogwai - Hardcore Will Never Die, But You WillDepuis le 14 février dernier, l’album Hardcore Will Never Die, But You Will, de Mogwai, vous fait de l’œil depuis les étalages de votre disquaire favoris, avec sa pochette tantôt délicate, tantôt sombre.

Depuis leur pays natal, la pluvieuse Ecosse, ce groupe transcende le post-rock. Bien souvent cité aux côtés de Sigur Ros, groupe post-rock de la venteuse Islande, les deux n’ont pourtant pas grand chose à voir. Mogwai est résolument plus rock, frôlant parfois même le métal, ainsi que le noise, et se plait  parfois aussi à faire mumuse avec l’électronique.

Ajoutant une corde à son arc(het), Mogwai fait aussi dans la B.O. et a contribué aux côtés des violons du Kronos Quartet à mettre en musique les compositions de Clint Mansell pour le chef d’œuvre ignoré de Darren Aronofsky, The Fountain, après Requiem For A Dream et avant The Wrestler. Une musique bien loin des précédents albums du groupe, mais tout aussi jouissive.

Je vous propose d’écouter tout de suite White Noise, issu, donc, de leur dernier album.

En concert le 18 mars à l’Aéronef (Lille).


Die Apokalyptischen Reiter - Moral & WahnsinnQuittons l’Écosse et revenons sur le continent. Traversons le Rhin et intéressons-nous aux Teutons de Die Apokalyptischen Reiter qui depuis le 28 février dernier nous propose leur album Moral & Wahnsinn, 9ème d’une discographie riche et variée !

Groupe essentiellement métal à la base (black, death, folk pour ses deux premiers albums, plus heavy pour le troisième), ils enrichissent leurs influences depuis leur album de 2003 Have a Nice Trip, et nous proposent un savoureux mélange entre la folk, le rock, le classique, des sonorités orientales, hispaniques, nordiques, le jazz, et j’en passe.

On peut ne pas aimer le groupe dans son ensemble, on peut ne pas unanimement aimer l’album, mais il est peu probable, voire impossible, que vous n’en aimiez pas une chanson, tant la palette est large. Pour preuve ce trailer.

 

Stupeflip - The Hypnotic InvasionOn termine les sorties d’album par chez nous, avec les loulous loufoques de chez Stupeflip, pour leur récent The Hypnotic Invasion.

Sous son étiquette rap/hip hop se cache un monstre hybride, entre le punk et la variété, entre les ambiances glauques et la pop positive, entre le niais et l’acerbe. Pour se le prouver, rappelez-vous  le tube Je fume pu d’shit, puis écoutez A Bas La Hiérarchie, vous verrez.

Le refrain de leur tube La Menuiserie nous livre d’ailleurs leur recette « Prendre des ptits bouts de trucs et puis les assembler ensemble ». Ces types un peu marteau assemblent ici ensemble riffs de guitare, sons électroniques, scratchs, bruits de perceuses, scie et autres outils.

En concert le 2 avril à l’Aéronef (Lille).

 

 

C’est bien beau d’écouter, maintenant il faut bouger ! Petit aperçu des concerts intéressants pour les prochains jours, du coin, ou plus loin.

 

Pour les amoureux de la musique celtique, et pour les amoureux du punk, c’est au Garage Café de Cambrai qu’il faut aller pour écouter les leprechauns agités de The Rijsel Irish Boy’z, qui nous proposent un mélange étonnant entre le folk irlandais et le punk ! On passe d’une intro à la Dubliners, et on enchaine sur les riffs rageurs des béruriers Noirs.

C’est donc demain, le 17 mars, à 21h au Garage Café de Cambrai.

 

Si vous êtes moins agités, mais que les guitares vous branchent quand même, attendez le 18, et allez voir, à Lille, le groupe Steel’N Copper. Redécouvrez grâce à eux les folles années rock des 70’s, et la chaleur du blues.

Le 18 mars à 20h, à La Rumeur (Lille). En plus, c’est gratuit !

 

Si vous avez la bougeotte, je vous propose de descendre sur Paris pour trois concerts jusque fin mars :

Matt Elliott, l’artiste « dark folk » opérant dans l’electronica sous l’alias de The Third Eye Foundation, dont nous vous parlions lors de l’émission précédente, sera en concert au Café de la Danse le 24 mars !

Le groupe Ulver, un autre nom que vous avez entendu dans notre émission du 9 mars, sera quant à lui au Trabendo le 26 mars ! Leur musique ? « Alternatif », à défaut de mieux. Bah oui, un groupe de black métal qui change de bord et vire au fil des albums vers l’ambiant, le jazz, la minimale, l’expérimental, le psyché et l’electro … Vous appelez ça comment, vous ?

Enfin, c’est Thee Silver Mt. Zion qui clora le mois de mars avec un concert à l’Alhambra le 31. Side-project d’Efrim Menuck, guitariste et membre fondateur de Godspeed You! Black Emperor, groupe culte parmi les adorateurs de post-rock, TSMZ (pour les intimes), c’est d’abord un projet éducatif qu’Efrim s’impose pour apprendre à composer de manière plus classique. Il abandonnera bien vite cette idée, estimant que « la musique n’a pas à être contrainte par des règles » (c’est pour ça qu’on l’aime à Music Without Borders !).  Embarquez donc pour un concert de musique anarchique (mais pas chaotique), aux influences néo-classiques, punk-rock, folk, free-jazz et minimalistes.

 

C’est tout pour aujourd’hui, à la semaine prochaine !

Publicités
Tagué , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s